Le témoignage d'Antoine, Manager des ventes PFT chez le Groupe Casino


En quoi consiste le métier de Manager des ventes des Produits Frais Traditionnels, chez le Groupe Casino ?

 

Ce métier consiste à définir des objectifs stratégiques sur la filière viande du groupe Casino. Dans cette filière viande qui est séparée en 2 marchés, la boucherie et la volaille, moi, je m’occupe de la volaille qui représente 30 % du CA du magasin sur un périmètre national, sur lequel je m’occupe des enseignes Casino et Casino supermarché ce qui représente 380 magasins. Au début d’année, on nous fixe un budget avec un CA à atteindre, des objectifs de marque, des objectifs qualitatifs, de proportion de chiffre MDD, etc. Ma mission principale est donc, d’atteindre tous ces objectifs.

 

Au quotidien ça passe par la gestion du plan d’action commercial, c’est toute la négociation des ventes, c’est la partie promotionnelle, la gestion des prix et une bonne partie d’audit de terrain. En générale, on visite 2 à 3 magasins par semaine qui sont peu rentables et la mission va être d’accompagner les équipes terrains pour améliorer ces résultats, trouver des solutions et revoir les implantations.

 

À quoi ressemble votre journée type ?

 

Une journée type, c’est tout d’abord de répondre à toute les demandes des magasins, on ne manage pas directement les équipes terrains qui sont gérées par une structure plus générale, nous, on fait du management transversal, on est plus ou moins au service des magasins on doit répondre à toutes leurs demandes, la priorité est de sourcer les magasins.

On est assez sollicité au fil des journées ce qui prend pas mal de temps, ensuite, on a des réunions très fréquentes avec des relais métiers qui sont des directeurs de magasins désignés pour participer aux stratégies du métier volaille et qui s’occupent de faire redescendre toutes les informations qu’on peut leur donner, à leurs collègues.


Une journée type c’est aussi de s’occuper de toute la partie animation des ventes, on prévoit les promotions plusieurs mois à l’avance et les primes qui vont avec, des plans d’action chiffre à mettre en place, qui sont plus des dossiers à moyen et long terme. Les journées sont assez intenses, mais, passe plutôt vite, car les missions sont variées.

 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans ce métier de Manager des ventes PFT?

 

Ce qui me plaît dans ce métier c’est la relation avec les magasins, c’est à travers ces relations qu’on comprend vraiment le sens de notre métier, on a l’impression d’être utile de participer au CA des magasins, de participer à l’épanouissement d’un chef de rayon en lui apportant notre expérience. C’est vraiment ce côté humain et relationnel avec les magasins que j’apprécie énormément et qui peut être le cœur de notre métier et qui nous fais le plus progresser.

 

Quelle a été votre plus grand challenge ?

 

Le plus grand challenge pour moi, a été de revoir tous les plans d’implantation du rayon, qui jusqu’à présent étaient gérés sous forme de plans de masse, il n’y avait pas vraiment de consignes en terme d’implantation de produits, on donnait des consignes générale, mettre tel famille, tel espèce ensemble.

Maintenant, ils ont cassé ce processus, j’ai été formé sur un outil qui est utilisé sur les PGC (produits de grande consommation), qui est un outil qui permet de faire des plans très précis à la référence en implantant le produit en fonction de ses rotations de vente en fonction de sa marge, on a de fait été beaucoup plus précis.


Ça a été un vrai défi, car c’était quelque chose de complètement nouveau pour ce métier, donc j’ai dû me former sur cet outil en même temps d’instaurer un nouveau fonctionnement sur le périmètre.

 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus le groupe Casino ?

 

Le groupe casino m’a vraiment donné ma chance depuis le début, j’ai effectué l’alternance au sein de ce groupe sur l’enseigne casino supermarché, c’est cette même entité qui m’a permis d’avancer, qui m’a aidé à progresser et par la suite qui m’a fait signer mon premier contrat, Ensuite, m’a fait évoluer au sein du siège sociale. Ce que j’apprécie dans ce groupe, c’est le côté managérial qui fonctionne plutôt bien, on est souvent récompensé du bon travail, c’est vraiment du gagnant-gagnant.

 

Avez-vous des conseils à donner aux candidats qui souhaiteraient postuler chez le Groupe Casino ?


C’est un métier qui est passionnant où il ne faut pas avoir peur de s’investir beaucoup et ne pas compter ses heures. On est très sollicité, il faut savoir gérer des urgences surtout avec des produits frais, avec des durées de vie courte. Il faut donc être très réactif. Enfin, il faut être tenace, organisé et être précis dans les informations qu’on donne, pour le bien de l’entreprise.


Merci Antoine de nous avoir partagé votre expérience de Manager des ventes des Produits Frais Traditionnels chez le groupe Casino. À très vite pour une nouvelle interview !


Si vous souhaitez échanger avec Antoine, vous pouvez le contacter en cliquant sur son profil.

Témoignages
×